loader
Pour le deuxième poadcast de « Barbatruc », nous vous proposons l’émission du week-end dernier (samedi 09 avril), consacrée à un sujet littéraire qui pourrait vous surprendre…

En effet, Dorothée Barba et son équipe ont choisi de s’intéresser au thème – en apparence inadapté à l’enfance – de la poésie. Souvent considéré par les adultes comme inaccessible parce que trop rigide, trop formaté, abordant des sujets estimés trop complexes, ce genre littéraire dit « classique » a toujours souffert d’un certain désamour. Notre éducation nous l’a simplement fait toucher du doigt, des récitations d’écoliers apprises par cœur aux poèmes commentés pour le bac de français, et nous en gardons des souvenirs de contraintes face à des textes quasi incompréhensibles qui ne nous atteignent pas.

Et pourtant, l’art poétique est une des formes d’expression les plus riches grâce à son incroyable et inépuisable réserve d’images favorisant l’imagination de chacun, qui peut alors trouver une résonnance qui lui est propre et qui le touche dans les questionnements – certes sérieux – soumis par les poètes. Sans oublier le travail exceptionnel sur les mots réalisé par ces amoureux de la langue, qui manient avec talent jeux de rimes et figures de style pour produire un écho impactant en chaque lecteur et que la beauté de leurs vers impriment durablement les mémoires.

Et n’allez pas croire que les enfants sont insensibles à ces textes, bien au contraire. S’ils aiment tous les comptines entendues et répétées dès leur plus jeune âge pour leurs refrains simples et entêtants et leurs effets sonores comiques, il ne faut surtout pas sous-estimer leur potentiel face à la poésie plus classique. Ils ne sont bien sûr pas touchés par les mêmes aspects que les adultes (pour ceux qui la lisent encore… !) parce qu’ils n’en comprennent pas tous les enjeux, mais ils y puisent des apprentissages et des ressources qui développent à la fois leurs pensées, leurs émotions, leur imagination. C’est ce que défendent les invités de Dorothée Barba, Cécile Ladjali (écrivaine et enseignante) et Jean-Pierre Siméon (poète et écrivain), qui avancent leurs idées pour attirer l’attention des enfants sur cet art qui n’est pas réservé, comme on le croit souvent à tort, à une certaine élite…

Bonne écoute !!
usercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram