loader
Le mois de novembre a été choisi pour promouvoir la défense de deux causes majeures de nos sociétés actuelles : la tolérance et les droits des enfants. Deux événements opportuns dont il nous faut profiter pour éveiller les consciences de nos p'tits loups dès qu'ils sont en âge d'en comprendre les enjeux.
16 novembre : Journée Internationale pour la Tolérance.

Valeur malheureusement non partagée de manière universelle, elle est souvent difficile à expliquer et à appréhender. Voici comment la définit l'UNESCO (l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture) dans sa Déclaration de principes en 1995 :
"La tolérance est le respect, l'acceptation et l'appréciation de la richesse et de la diversité des cultures de notre monde, de nos modes d'expression et de nos manières d'exprimer notre qualité d'êtres humains."

Elle représente donc la reconnaissance des droits universels et des libertés fondamentales de toute personne. 

Pour favoriser et développer la tolérance, l'UNESCO agit concrètement dans plusieurs domaines, tels que la culture de la non-violence et de la paix, la lutte contre le racisme, la xénophobie et la discrimination, mais aussi le soutien au développement de l'éducation ou encore la construction et la consolidation de la démocratie. 

"Notre organisation œuvre ainsi au quotidien à défendre et à promouvoir la diversité culturelle et linguistique, la diversité des savoirs, notamment autochtones, pour que toutes ces perspectives et tous ces regards sur le monde puissent ouvrir, par le dialogue et l'échange, de nouveaux horizons à l'humanité." (Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO)  

Il est donc absolument nécessaire de nous mobiliser TOUS, car c'est grâce à la prise de conscience individuelle, à l'accès à l'information et à la communication que des solutions pourront être mises en place pour faire évoluer les mentalités et les conditions de vie de groupes de population aujourd'hui encore en souffrance. 
Mais il est aussi de notre responsabilité à nous, adultes, de transmettre à nos enfants ces valeurs essentielles pour vivre en communauté et organiser des sociétés pérennes, car ce sont eux qui prendront notre relais et pourront même aller plus loin. 
20 novembre : Journée Mondiale de l'Enfance.

Cette date célèbre l'anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, adoptée le 20 novembre 1989 par l'Assemblée Générale des Nations Unies.

Il s'agit de mobiliser la société mondiale en faveur de la cause des enfants et des actions de l'UNICEF pour les enfants.
Principaux concernés, nous devons également sensibiliser nos petits aux différences de traitement et de conditions de vie qu'il existe entre les enfants. Ils doivent en effet prendre conscience par exemples qu'une fille n'a parfois pas les mêmes droits qu'un garçon, ou qu'un enfant issu d'un pays sous-développé n'a pas la même vie qu'un enfant né dans nos sociétés occidentales davantage privilégiées. 


Ces injustices doivent mettre en lumière les différentes thématiques à défendre, comme le droit pour tous les enfants à la liberté, à l'égalité, à l'éducation, à la santé, à l'expression, à la sécurité, etc., pour que les prises de conscience permettent les actions à la fois des adultes d'aujourd'hui, et des enfants, adultes de demain. 

Et pour éveiller les esprits de façon ludique, l'UNICEF met à disposition sur son site (https://my.unicef.fr/) des activités à proposer aux enfants par tranches d'âges :
- une vidéo d'animation pour les 3-6 ans intitulée "On a tous des droits"
- un livre de jeux pour les 4-8 ans sur les droits de l'enfant
- une "leçon" sur le sujet "Transformer l'éducation", à partir de trois activités pour les enfants et les adolescents de 8 à 18 ans
- des outils de sensibilisation aux droits de l'enfant appelés "Les Incontournables"
N'oublions jamais les inégalités qui perdurent dans notre monde et nos sociétés dites civilisées, et que nous avons la capacité de changer les choses par le biais de l'éducation, de l'information et des pouvoirs que nous élisons pour faire les lois. Mettons l'humain au centre de nos réflexions et de nos actes, choisissons de protéger la vie de toutes les manières possibles.    

54 Rue Capdeville, 33000 BORDEAUX

Du Lundi au Vendredi de 9h30 à 17h30 sans interruption.

 

Votre agence sera fermée le Lundi 31 Octobre !

usercrossmenuchevron-down
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram